19
Juil

Initié en 2011, Trina Orchestra représente une aventure musicale unique pour la jeunesse européenne.

“Trina Orchestra” signifie :

– “Tri” pour les 3 villes et pays qui sont rassemblé.e.s,

– “na” pour “nations”,

– et “Orchestra” parce que ces jeunes sont réunis sous la forme d’un orchestre et que la musique est au cœur du projet.

Cette aventure permet à de jeunes Français, Allemands et Hongrois de se retrouver chaque année pendant plus d’une semaine à la fin du mois de juillet afin de construire un programme musical pour orchestre d’harmonie et ensemble à cordes. A l’issue de ce séjour haut en couleurs, ils présentent ce programme lors d’un concert dans la ville hôte qui est également retransmis en direct sur le site officiel de Trina.

Le point de départ de ce périple remonte à 1992, grâce au jumelage entre Cébazat et Gerstetten en Allemagne ; cette dernière étant également jumelée avec la ville de Pilisvörösvár en Hongrie. C’est de ce double jumelage que l’idée a émergé et que les écoles de musique de ces villes partenaires ont décidé d’organiser un projet commun autour du langage universel qu’est la musique. Pour Cébazat, c’est l’école de musique de la Vallée du Bédat qui est engagée dans ce projet, et une partie des musiciens français sont des élèves de cette école.

Formation orchestrale © Dominique Jouvet

A travers la musique, la jeunesse européenne peut s’exprimer et se faire comprendre de tous. La musique est un moyen fort et transfrontalier qui soude ces jeunes Européens, faisant ainsi disparaître les barrières linguistiques… Ou presque ! La plupart d’entre eux sait s’exprimer en Anglais et c’est souvent la langue vivante qui ressort le plus lors des échanges. Mais certains d’entre eux ont la chance de savoir parler le Français ou l’Allemand (qui sont des langues vivantes souvent étudiées à l’école), et même le Hongrois !

La musique crée un lien fort puis, petit à petit, un esprit de groupe se développe en éveillant la curiosité et l’intérêt de ces musiciens pour la culture des autres nations. Ainsi, leur rencontre fin juillet 2022 est rythmée de nombreuses heures de répétitions intenses, que ce soit par pupitre, en formation orchestrale ou bien sous forme de grands ensembles que sont les cordes, les bois, les cuivres et les percussions.

Clarinettes. Formation en pupitre ©Dominique Jouvet

Outre la musique, cette semaine est consacrée aux échanges culturels, aux découvertes linguistiques, touristiques et culinaires. C’est pourquoi les musiciens de cet orchestre tri-national bénéficient de journées dites “day off” pour partir à la découverte du pays d’accueil et profiter d’activités diverses. De plus, des soirées à thèmes sont organisées : chaque pays dispose d’une soirée pour créer des jeux, mélanger les nationalités, faire découvrir sa culture et ses spécialités culinaires !

Conçu en cycles de 3 années pour les 3 villes composantes, chacune accueille tour à tour entre 50 et 100 musiciens, 1 année constituant 1 épisode. A l’heure actuelle, 2 saisons de 3 épisodes ont déjà été clôturées, et entre chaque saison ont eu lieu ce que l’on appelle des “best of”, le 1er en 2014 et le 2ème en 2018.

En 2020 et 2021, la crise sanitaire a mis Trina Orchestra en pause forcée.

Heureusement, 2022 marque le redémarrage de Trina, appelé “Trina Restart”. Ce retour en grande pompe permet de mettre en lumière une année très spéciale : celle des 30 ans du jumelage entre Cébazat et Gerstetten et des 25 ans du jumelage entre Pilisvörösvár et Gerstetten ! Tous les musiciens ayant déjà participé à Trina depuis sa création sont invités à rejoindre les musiciens pour cette édition !

Lors de la Journée de l’Europe, le 9 mai 2022, 4 de ces musiciens sont venus jouer l’hymne européen à l’Hôtel de Ville de Clermont-Ferrand, pour la cérémonie de dévoilement de la plaque du label “Ville Européenne”, par le Maire, le Préfet, le Vice-Président du Conseil départemental et le Président des Jeunes Européens France.

Ce projet est européen parce qu’il regroupe des jeunes de 3 pays européens différents, et aussi parce qu’il est financé par l’OFAJ, l’Office Franco-Allemand pour la Jeunesse. Il s’agit d’une organisation internationale au service de la coopération franco-allemande, implantée à Paris, à Berlin et à Sarrebruck. Il a été créé par le Traité de l’Elysée en 1963. Il a pour mission d’encourager les relations entre les jeunes des 2 pays, de renforcer leur compréhension et, par là, de faire évoluer les représentations du pays voisin. Ses objectifs principaux sont la promotion des échanges et des rencontres interculturelles, le renforcement de l’amitié et de la coopération franco-allemande, ainsi que la connaissance réciproque à tous les niveaux de la société. Il souhaite également susciter l’intérêt pour les langues des partenaires, transmettre des compétences pour l’Europe, favoriser l’apprentissage interculturel, dans la vie personnelle et professionnelle, et enfin transmettre à des pays tiers les expériences des échanges franco-allemands et de la réconciliation.

Enfin, Trina a reçu la médaille de l’Europe en 2012 et a remporté le “Colors of Europe Award” en 2020 !

Concert en 2018 à la salle polyvalente de Gerstetten © Dominique Jouvet

Formation des cuivres ©Dominique Jouvet

Voici un tableau qui devrait aider les non-musiciens à se projeter sur ces termes fastidieux : (liste des instruments non-exhaustive)