Les objectifs et valeurs de l’Union européenne sont inscrits dans le traité de Lisbonne et dans la Charte des droits fondamentaux de l’UE.

L’Union européenne a pour objectifs :

  • de promouvoir la paix, ses valeurs et le bien-être de ses peuples;
  • d’offrir un espace de liberté, de sécurité et de justice sans frontières intérieures;
  • de promouvoir le développement durable fondé sur une croissance économique équilibrée et sur la stabilité des prix, une économie de marché hautement compétitive garantissant le plein-emploi et le progrès social, ainsi que la protection de l’environnement;
  • de lutter contre l’exclusion sociale et la discrimination;
  • d’encourager le progrès technologique et scientifique;
  • de promouvoir la cohésion économique, sociale et territoriale, et la solidarité entre les États membres;
  • de respecter la richesse de sa diversité culturelle et linguistique;
  • d’établir une union économique et monétaire dont la monnaie est l’euro.

Les valeurs de l’Union européenne sont communes aux États membres dans une société caractérisée par l’inclusion, la tolérance, la justice, la solidarité et la non-discrimination. Ces valeurs font partie intégrante de notre mode de vie européen :

  • Dignité humaine
    La dignité humaine est inviolable. Elle doit être respectée et protégée, et constitue la base même des droits fondamentaux.
  • Liberté
    La liberté de circulation donne aux citoyens le droit de circuler et de séjourner librement au sein de l’Union. Les libertés individuelles, telles que le respect de la vie privée et la liberté de pensée, de religion, de réunion, d’expression et d’information, sont protégées par la Charte des droits fondamentaux de l’UE.
  • Démocratie
    Le fonctionnement de l’Union est fondé sur la démocratie représentative. Être un citoyen de l’Union européenne signifie également jouir de droits politiques. Chaque citoyen adulte de l’Union a le droit de présenter sa candidature et de voter lors des élections au Parlement européen. Les citoyens de l’Union ont le droit de vote et d’éligibilité dans leur pays de résidence ou dans leur pays d’origine.
  • Égalité
    L’égalité est celle de tous les citoyens devant la loi. Le principe d’égalité entre les femmes et les hommes sous-tend toutes les politiques européennes et est à la base de l’intégration européenne. Cette égalité s’applique dans tous les domaines. Le principe de l’égalité des rémunérations pour un même travail a été intégré au traité de 1957. Bien que des inégalités subsistent, l’Union a réalisé d’importants progrès à cet égard.
  • État de droit
    L’Union européenne est fondée sur l’État de droit. Toutes les actions de l’Union reposent sur des traités, auxquels tous les États membres adhèrent démocratiquement et de leur plein gré. Le droit et la justice sont garantis par un pouvoir judiciaire indépendant. Les États membres ont accordé à la Cour de justice de l’Union européenne la compétence pour statuer en dernier ressort, et ses décisions doivent donc être respectées par tous.
  • Droits de l’homme
    Les droits de l’homme sont protégés par la Charte des droits fondamentaux de l’UE. Ils comprennent le droit à ne pas subir de discrimination fondée sur le sexe, la race ou l’origine ethnique, la religion ou les convictions, un handicap, l’âge ou l’orientation sexuelle, ainsi que le droit à la protection des données à caractère personnel et le droit d’accès à la justice.

En 2012, l’Union a reçu le prix Nobel de la paix pour avoir fait avancer la paix, la réconciliation, la démocratie et les droits de l’homme en Europe.

10 priorités pour l’Europe

 

Après son élection à la tête de la commission européenne, confirmée par le Parlement européen le 15 juillet 2014, Jean Claude Junker et son équipe ont présenté un programme « pour l’emploi, la croissance, l’équité et le changement démocratique »

Pour relever tous ces défis, 10 priorités essentielles ont été définies et énumérées. Elles constituent les principaux domaines d’action des institutions européenne. La volonté énoncé par Jean-Claude Juncker est celle d’« une Union européenne plus grande et plus ambitieuse pour les grands enjeux, plus petite et plus modeste pour les petits dossiers ».