06
Déc

Par: Cied

2020 budget union européenne

Commentaires: 0

 

Les trois institutions de l’Union se sont mises d’accord sur le budget de l’UE pour 2020. Chaque année, généralement à la fin du printemps, la Commission européenne présente un projet de budget de l’Union pour l’année suivante. Cette année, elle a présenté sa proposition initiale le 5 juin 2019.

Ces trois institutions sont le Parlement européen, le Conseil ainsi que la Commission européenne. Chacune d’elles définit leurs positions respectives. En cas de divergence, c’est une « procédure de conciliation » qui est mise en place. Celle-ci s’est terminée le 18 novembre.

L’Union va pouvoir concentrer ses ressources sur les priorités qui sont importantes pour les citoyens: le changement climatique, l’emploi, les jeunes, la sécurité et la solidarité dans l’Union. Le budget du prochain exercice préparera également la transition vers le cycle budgétaire suivant, puisqu’il sera le septième et dernier du cycle budgétaire à long terme actuel, qui s’étend sur la période 2014-2020.

Répartition du budget (en millions d'euros)

  • Administration
  • Croissance intelligente et inclusive : Compétitivité pour la croissance et l'emploi
  • Croissance intelligente et inclusive : Cohésion économique, sociale et territoriale
  • Croissance durable: ressources naturelles
  • L'Europe dans le monde
  • Sécurité et citoyenneté
  • Autres instruments spéciaux

Total des credits : 168 689 000 000 €

L’accord conclu est fondé sur le principe que le Royaume-Uni, après son retrait prévu pour le 31 janvier 2020 au plus tard, continuera à contribuer et à participer à l’exécution du budget de l’UE jusqu’à la fin de 2020, comme s’il était encore un État membre.

Günther H. Oettinger, commissaire européen chargé du budget et des ressources humaines, a déclaré à ce propos : « Le budget de l’UE pour 2020 est axé sur la continuité – il est à la fois le dernier du budget à long terme actuel et le dernier à avoir été proposé et négocié par la Commission Juncker. Ce budget allouera les ressources là où elles sont le plus nécessaires. Il contribuera à créer des emplois, à lutter contre le changement climatique et à mobiliser des investissements partout en Europe. Enfin, il investira dans la jeunesse et dans des mesures qui rendront l’Europe plus sûre…»

Pour découvrir plus en détails les orientations du budget 2020 :

  • « 21% du budget global seront consacrés à des mesures de lutte contre le changement climatique. Ainsi, les crédits alloués au programme LIFE pour l’environnement et l’action pour le climat s’élèveront à 589,6 millions € (+5,6% par rapport à 2019). Le programme Horizon 2020, qui contribue traditionnellement de manière significative aux objectifs en matière de climat, bénéficiera d’une dotation de 13,46 milliards € (+8,8% par rapport à 2019). Le volet «Énergie» du mécanisme pour l’interconnexion en Europe – qui investit dans le déploiement à grande échelle des sources d’énergie renouvelables, la modernisation des infrastructures existantes de transport de l’énergie et la mise en place de nouvelles infrastructures – recevra 1,28 milliards € (+35% par rapport à 2019). Le volet «Transports» du mécanisme pour l’interconnexion en Europe se verra quant à lui allouer une enveloppe de 2,58 milliards €. »

 

  • « Près de la moitié des fonds – soit 83,93 milliards € en engagements (+4,1% par rapport à 2019) – serviront à renforcer la compétitivité de notre économie. Sur ce montant, 58,65 milliards € (+2,5% par rapport à 2019) contribueront à réduire les écarts économiques, tant au niveau national qu’entre États membres, à stimuler la croissance et la création d’emplois, ainsi qu’à favoriser la convergence au moyen des Fonds structurels et d’investissement européens (Fonds ESI). »
  • « Galileo, le système mondial de navigation par satellite de l’Union européenne, bénéficiera d’un soutien de 1,2 milliards € (+74,7% par rapport à 2019) qui lui permettra d’étendre son implantation sur le marché mondial pour atteindre les 1,2 milliard d’utilisateurs d’ici la fin de 2020. »

 

  • « Une enveloppe de 255 millions € sera consacrée à des mesures visant à inciter les entreprises européennes à collaborer pour concevoir des produits et des technologies de défense dans le cadre du programme européen de développement industriel dans le domaine de la défense. »

 

  • « Les jeunes bénéficieront d’un soutien qui leur sera apporté au titre de plusieurs programmes: un montant de 2,89 milliards € sera consacré à l’éducation au moyen d’Erasmus+ (+3,6% par rapport à 2019). Le corps européen de solidarité, doté d’un montant de 166,1 millions € (+15,9% par rapport à 2019), ouvrira des possibilités de volontariat ou de travail pour des projets au niveau national ou au-delà des frontières. »

 

  • « Les agriculteurs européens bénéficieront de 58,12 milliards €. »

 

  • « La sécurité et la gestion des migrations continueront à bénéficier d’un soutien. Ainsi, 2,36 milliard € seront alloués au Fonds «Asile, migration et intégration», au Fonds pour la sécurité intérieure et aux agences qui travaillent sur ces questions [Europol, l’Agence européenne de garde-frontières et de garde-côtes (Frontex), l’EASO, ou l’agence eu-LISA].«