27
Août

Régulièrement, le CIED vous propose d’aller à la rencontre des associations sur le territoire du Puy-de-Dôme afin de découvrir ceux qui font vivre l’Europe. Aujourd’hui nous vous présentons l’association Worldtop ESN et sa vice-Présidente Claire Franco.

Présentez-vous.

Je m’appelle Claire Franco, j’ai 22 ans et je vais faire ma rentrée en master 1 de droit de l’entreprise. Je suis dans l’association Worldtop ESN depuis janvier 2018 et j’occupe le poste de Vice présidente. Je me suis investie dans cette association pour avoir une expérience associative et me permettre de rencontrer des étudiants internationaux. Cela m’a permis de progresser en langues et surtout en anglais. J’ai pu aussi partager l’expérience Erasmus du côté de l’accueillant ce qui m’a redonné le goût du voyage et du partage. J’ai réalisé cette interview avec Olivier Gasq, actuellement stagiaire pour l’été à l’association Worldtop ESN dans le cadre de l’obtention de sa licence en langues étrangères appliquées et étant dans la continuité de son projet d’intégrer un master FLE, français langues étrangères

L’association Worldtop ESN  est une association clermontoise qui s’occupe d’accueillir et d’aider les étudiants internationaux. Elle compte environ 20 bénévoles de différentes nationalités ayant déjà effectué une mobilité ou non

On organise des événements pratiques «  bourses aux objets » afin qu’ils se munissent d’objets culinaire et de vaisselles à prix social. On organise aussi des sorties au Puy-de-Dôme, au Pal. Le café des langues chaque semaine pour

3 thèmes : découvertes de la région ( vulcania, saint nectaire, puy-de-Dôme), rencontres ( café des langues, rencontres express avec des familles clermontoise qui parrainent un étudiant international), festif ( pal, fête)

Worldtop est membre de l’Erasmus student network, de quoi s’agit-il ?

Un réseau d’associations à échelle européenne, dans chaque ville il y a une association telle que Worldtop qui s’occupe d’accueillir des étudiants internationaux. Chaque ESN a sa spécificité, la notre est le « social », toutefois nous nous développons sur le festif.

Nous pouvons donc aisément imaginer que l’interculturalité et le partage ont pour vous une importance capitale, est-ce la la grande priorité de votre association ?

La solidarité en fait partie avec la « bourse aux objets » c’est à dire vendre à bas prix des ustensiles de cuisine et de vaisselles. Ça permet aux étudiants de pouvoir se meubler pour rien du tout  (10 centimes le couvert).

Nous organisons aussi les rencontres express : un speed-dating. Les étudiants rencontrent des familles clermontoises pour être en contact avec eux, ces familles leur font visiter le territoire, et accueillent par exemple le 25 décembre des étudiants. Ces derniers sont très demandeurs.

Les événements que vous organisez entrent régulièrement dans le cadre européen, pourriez-vous nous parler de votre ressenti concernant l’impact de l’Europe sur cette notion de vivre ensemble ?

Nous sommes la génération Erasmus, on a de la chance de pouvoir se déplacer sans l’obstacle des frontières. Cela favorise l’échange des étudiants.

De quelle Europe rêvez vous dans 10 ans ?

Une Europe plus sociale, plus unie, plus égalitaire.

L’Europe en 3 mots.

Avenir-Symbole-Grandeur